Portrait de l'artiste - Viviane Riberaigua
et présentation de l'oeuvre "The Cell"
voir la page de l'installation !
Extrait du reportage Vidéo de François Talairach
du catalogue de l'exposition "Arts à la pointe " No(s) Frontières 2009
Portrait de l'artiste Viviane Riberaigua et présentation de l'Installation Interactive "The Cell"
 

Installation vidéo "The cell"
 
The cell est une installation vidéo sur la frontière psychologique, l'enfermement d'un individu et sa capacité à fuir dans l'imaginaire, bâtissant les murs de sa propre prison mentale, cette dernière le canalise dans les règles et les devoirs, voire l’autocensure qu'il s'inflige. Sa porte de sortie ? La fuite vers l’imaginaire.
Aujourd'hui la situation historique amplifie le phénomène de frontière psychologique. Nous sommes tous de chaque côté de toute barrière géographique ou physique, dans un monde assez sombre.
Les réfugiés, les clandestins qui fuient leurs pays sont eux aussi dans une fuite imaginaire car l'autre côté de la barrière les laisse rêver en un monde meilleur.
L'utopie source de toutes les évolutions humaines et de toutes les angoisse ... l'imaginaire qui enferme, l'imaginaire qui a peur de l'autre, peur de l'inconnu ou rêve de changement ... tour à tour en fuite ou prisonnier de ses peurs.
 

DESCRIPTIF DE L'INSTALLATION INTERACTIVE
 
Les spectateurs se retrouvent confrontés à la maquette d'une maison d'architecte, voire de poupée.
Placée de manière centrale  dans la pièce, elle fait écho à une projection vidéo d'une silhouette noire de femme qui court dans un espace blanc.
Elle court dans un espace sans frontière.
La maquette au milieu de la pièce est équipée de deux moniteurs vidéos et d'un système de vidéo surveillance, de manière à ce que si un spectateur s'approche il se voit enfermé dans la maison (les écrans vidéos, étant en effet les vitres de la maison)
Cette maquette entourée d'un haut mur, lui même souligné d'un fil barbelé renvoie le spectateur au statut de prisonnier.
 
Que ce dernier se voit enfermé dans la prison, ou qu'il observe la silhouette en fuite, il observe deux phénomènes d’un même trouble. Ils ont l'air en opposition mais pourtant traduisent le même propos : l'être humain tantôt en fuite, tantôt prisonnier de lui même observant le monde derrière les barreaux de sa cellule.
 
1 vidéo en boucle de fuite "1 minutes 20" / Un maquette de maison équipée de deux moniteur qui font office de vitre
15 x 15 cm et de deux micros caméra (système de vidéo surveillance)  / Un vidéo projecteur, un lecteur DVD.
 
Viviane Riberaigua - The Cell - Installation vidéo Interactive - ART CONTEMPORAIN - 2009 - Art Vidéo - Insallation vidéo
Extrait du reportage Vidéo
 
Exposition "Arts à la pointe" No(s) Frontières
contact 
Liens
 Biographie/Presse 
 art sonore 
 sculpture 
 intallation  
  photographie 
Blog Actu
art vidéo
Prestations